Marrakech abrite la Fête du Cinéma du 1er au 3 décembre | Casting Maroc

M

Marrakech abrite la Fête du Cinéma du 1er au 3 décembre

Marrakech abrite la Fête du Cinéma du 1er au 3 décembre

La fête du Cinéma, un événement dédié à mettre en avant la création cinématographique nationale et à apprécier une série de films inédits, aura lieu du 1er au 3 décembre prochain à Marrakech, à l’initiative conjointe de l’Ecole Supérieure des Arts Visuels (ESAV) et de l’Institut Français de la Cité Ocre.

Ce rendez-vous éclectique qui bénéficie du concours du Cinéma historique “Le Colisée”, ainsi que d’autres partenaires, sera rehaussé par la présence d’une pléiade de réalisateurs et cinéastes marocains, dont Hicham Lasri, Nourredine Lakhmari, Daoud Aoulad Syad, Hakim Belabbes et Faouzi Bensaidi, Nabil Ayouch et Narjis Nejjar, qui présenteront à cette occasion, leurs films en avant-première.

“L’année en cours se montre exceptionnelle du point de vue de la création cinématographique marocaine”, notent les organisateurs dans un communiqué, rappelant que plusieurs films de ces réalisateurs, après avoir été remarqués pour certains dans plusieurs festivals internationaux, sont sur le point de sortir en salles.

Au menu de cette manifestation dédiée à une promotion indépendante et éclectique du cinéma national, figure une programmation intensive de films et de rencontres, proposée, dans différents coins de la ville, au public cinéphile de Marrakech et d’ailleurs, en attendant la prochaine édition du FIFM, précise-t-on de même source.

Parmi les temps forts, la Fête du Cinéma mettra en lumière la création marocaine d’aujourd’hui (section Panorama 2017) de films marocains en avant-première et en présence des réalisateurs, et celle de demain (compétition de films d’école de Cinéma avec “un Prix du public TV5MONDE), expliquent les organisateurs.
Et de poursuivre que la section “Carte Blanche”, consacrée à Jean-Pierre Melville, permettra, quant à elle, la redécouverte en Salles d’un cinéaste majeur du 20è siècle et ce, à l’occasion du centenaire de sa naissance.
Le public sera au rendez-vous également avec deux tables-rondes professionnelles, sur le métier de cinéaste d’une part, et sur l’éducation au cinéma d’autre part, occasion pour les invités et les acteurs culturels locaux d’échanger sur les enjeux du 7è art, notamment la reconquête des publics dans un contexte de recul de la fréquentation des salles de Cinéma et d’homogénéisation de l’offre de films au Maroc, concluent les organisateurs.

Source : H24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *